Archives pour la catégorie récit de Claire (2018-2019)

Le récit de claire

Echange Brigitte Sauzay

entre Claire Bothorel, élève en 2nde 3 au Lycée Jean Moulin

et Sarah Lange élève en Klasse 10 au Weisseritzgymnasium à Freital (Allemagne)

Tout a commencé par notre envie mutuelle, à moi et Sarah, de participer au programme Brigitte Sauzay. Pour ma part, la présentation d’un précédent échange d’une camarade de classe de seconde m’a motivée à en parler à ma professeure d’allemand, Frau Liot, ainsi qu’à mes parents. Ceux-ci étant d’accord, j’ai par la suite publié une annonce sur le site :https://www.ofaj.org/programmes-formations/programme-d-echange-brigitte-sauzay.html. J’ai reçu de multiples réponses et ai correspondu avec plusieurs jeunes filles allemandes. De son côté, Sarah avait également publié son annonce et finalement c’est elle qui a pris contact avec moi. Nous avons échangé plusieurs courriels. Nous avions des points communs comme les options : le latin, littérature et société, le théâtre… mais aussi la lecture. Nous souhaitions faire des expériences, découvrir une nouvelle culture, s’immerger dans le quotidien d’une famille d’accueil habitant à l’étranger. Et finalement, nous avons décidé de signer le contrat avec l’autorisation de nos écoles, avant les vacances d’été.

Séjour de Sarah en France (chez moi) :

Mon point de vue :

Le 18 août, Sarah est arrivée dans ma famille, accompagnée de son père. Elle y passera 13 semaines, soit exactement quatre-vingt-onze jours. Après deux semaines de vacances, qui nous ont permis de faire connaissance, nous avons fait notre rentrée scolaire ensemble en classe de seconde au Lycée Jean Moulin. Sarah a assisté aux mêmes cours que moi et a participé pleinement à la vie scolaire, telle une Française. Son adaptation s’est très bien passée, autant au niveau scolaire que familial. Mes parents ont souhaité que Sarah fasse connaissance avec nos amis et notre famille et elle a su parfaitement s’y intégrer. Les amis et la famille qui l’ont rencontré au début de ce séjour sont unanimes pour dire que ses progrès ont été grandissants, que son champ lexical s’est largement agrémenté et que ses discussions sont riches en vocabulaire. C’est avec regret qu’elle a vu arriver le terme de son séjour en France et nous lui avons dit à très bientôt car au mois d’avril, je partirai à mon tour chez elle pour vivre 3 mois au sein de sa famille.

Point de vue de Sarah :

Pour moi, Sarah, mes trois mois en Bretagne étaient un temps intensif et diversifié. Tout à coup je faisais la connaissance d’un autre pays, d’un autre entourage, d’une autre école, des nouveaux gens, d’une autre réalité, en bref j’ai découvert une autre vie. Grâce à ma famille d’accueil j’ai eu la possibilité de rencontrer beaucoup de personnes, visiter beaucoup d’endroits et de m’adapter à ma nouvelle vie. J’ai vu des villes, j’ai savouré les spécialités culinaires, j’ai profité de la mer et j’ai admiré les magnifiques paysages. Et, enfin, j’améliorais mon français. J’étais à l’aise au lycée Jean Moulin et dans ma classe. Je n’ai rencontré que des gens ouverts et serviables.
Cet échange était une expérience unique. A mon avis, il n’y a aucun autre moyen pour faire des vécus comparables, et je ne regretterais jamais ma décision de faire cette aventure. Pendant les trois mois j’ai trouvé des amis et j’ai eu un coup de cœur pour la Bretagne. Revenue en Allemagne, ma deuxième existence en France me manque et je suis sûre que je reviendrais un jour. J’ai hâte d’accueillir Claire chez moi et je garde des souvenirs positifs de la France.

Mon séjour en Allemagne, à Freital dans la famille de Sarah du 10 avril au 7 juillet 2019 :

J’ai retrouvé Sarah à l’aéroport de Dresden, accompagnée de mon père, nos retrouvailles ont été très joyeuses, car je n’avais pas vu Sarah pendant plus de cinq mois.

Le quotidien :

Je me suis bien intégrée aux habitudes quotidiennes de la famille. Ma correspondante a une famille nombreuse. La famille était très gentille avec moi et j’ai beaucoup aimé passer du temps avec eux ! J’ai même eu le droit à une chambre entièrement rénovée par son père ! Nous avons passé une semaine de vacances à Jena, ville industrielle et universitaire, une semaine après mon arrivée dans la famille de Sarah. Pendant mon séjour, j’ai effectué de multiples voyages en train à Berlin pour voir de la famille et ai également eu l’occasion d’aller jusqu’à la Mer Baltique où habite la mère de Markus, le père de Sarah. Nous avons beaucoup visité les villes où nous séjournions, des musées et notamment la maison de Goethe à Weimar. Nous passions beaucoup de temps en famille et les jeux de société et la musique étaient nos principales activités. Nous avons pratiqué du sport à l’école et pendant nos temps libres, nous allions par exemple à la piscine et on retrouvait nos amis.

J’ai remarqué qu’entre le petit déjeuner et le repas du soir, les Allemands ont plutôt tendance à grignoter qu’à avoir un véritable repas. Sur la table du petit déjeuner, on y trouve de la charcuterie et du fromage. Les Allemands ne mangent pas de yaourt ou de dessert, sauf pour une occasion spéciale. Ils aiment manger du concombre et des poivrons.

L’école de Sarah : Weisseritzgymnasium, à Freital

Le premier jour, j’étais très stressée mais en fait, tout s’est plutôt bien passé. J’ai été présentée à la classe par le Proviseur. Celle-ci m’a adressé la parole en allemand, et même si je ne comprenais pas entièrement ce qu’elle m’a dit, j’ai compris que j’étais la bienvenue et elle m’a même offert un cadeau que l’on donne aux enfants qui commencent l’école (après la crèche) : le «Schultüte» .

A la fin du premier mois, je me suis fait deux merveilleuses amies avec qui je passais beaucoup de temps que ce soit pendant ou en dehors de l’école. J’ai même été invitée à dormir chez Hannah, où j’ai participé à des jeux avec des voisins. Sous la tente, nous avons regardé un film en allemand et j’ai tout compris 🙂 !

Pendant les cours, les professeurs me donnaient souvent des exercices adaptés à mon niveau ou alors pour améliorer mon allemand. On m’a aussi donné la tâche de présenter devant la classe un exposé en allemand et j’ai choisi de présenter le « Mont Saint Michel ». Avant mon arrivée en Allemagne, j’avais aussi préparé un exposé qui m’a permis de me présenter, ainsi que ma région et sa culture.

En Allemagne, l’école finit plus tôt qu’en France. Un cours dure 45 minutes à la différence d’une 1h en France.

Il y a des pauses entre les cours. Pour la pause méridienne, sa durée est de 30 minutes au lieu d’ 1h30 allouée en France.

Bilan de mon séjour :

J’ai fait de nombreuses rencontres avec qui je garderai contact. Mon niveau en allemand a bien sûr évolué, j’ai gagné en vocabulaire et en accent et même s’il me reste encore des progrès à faire, cet échange m’a motivé pour continuer à aller de l’avant dans mon apprentissage en allemand. Je compte y retourner cet été pour un stage tandem, toujours organisé par l’O.F.A.J. si la situation sanitaire le permet et je pense que dans mon cursus universitaire je réaliserai un nouveau séjour en Allemagne.

Je conseille à tout le monde de ne pas avoir peur de s’exprimer même si on fait des fautes, car c’est justement à ce moment-là qu’on apprend.

Vielen Dank für die Organisation des Austauschs !!! Merci beaucoup à Frau Liot, ma professeure d‘allemand, qui m‘a soutenue tout le long de mon aventure et à Mesdames Haillard et Herjean qui m‘ont permis de réaliser cet échange Brigitte Sauzay et d‘avoir accueilli Sarah au sein de leur établissement.

Si vous souhaitez plus d’informations sur mon aventure, n’hésitez pas à me questionner.