Informations rentrée 2022


Jeudi 1er septembre

9h : Rentrée des 6e, 2ndes et BTS 1ère année

16h30 : Fin des cours pour la journée de rentrée.

Cette première journée sera une journée d’intégration. Une tenue adaptée au sport est donc conseillée. Inutile d’apporter un gros sac, les manuels seront distribués en début de semaine prochaine.

Vendredi 2 septembre

8 h : Rentrée pour tous les autres niveaux.
Les secondes commencent à 8 h selon leur emploi du temps.
Les sixièmes commencent à 9 h.

OUVERTURE DE L’INTERNAT
Jeudi 1er septembre : pour les 2ndes internes

Lundi 5 septembre : accueil de l’ensemble des internes (2ndes, 1ères et terminales)

Séjour à Aurich

Voilà déjà 4 jours que nous sommes arrivés à Aurich, dans le Nord-Ouest de l’Allemagne, et tout se passe très bien. Voici quelques récits des premiers jours, qui ont été rédigés par différents élèves. Bonne lecture !

Jeudi 9 juin
Après être arrivés au lycée Gymnasium Ulricianum et avoir fait connaissance avec nos correspondants,nous avons fait un jeu de piste. Durant ce dernier, nous avons pu découvrir certains lieux de la ville, comme la place du marché ou un mémorial pour les déportés juifs. Mon correspondant m’a amené manger dans un fast-food avec un de ses amis et son correspondant. La nourriture était très bonne. Nous sommes ensuite
rentrés au Gymnasium, puis avons fait une pause avec les autre lycéens allemands et français.
Nous nous sommes regroupés pour écouter le discours du proviseur, puis nous sommes partis vers le parc d’accrobranche. Nous avons marché sous le soleil, et nous avons été très contents d’arriver au parc, car l’on a pu s’y désaltérer.
Ensuite les correspondants allemands ont eu les consignes de sécurité, et ont commencé. Mais certains ont attendu, car beaucoup de groupes franco-allemands se sont formés pendant la marche. Ensuite nous avons eu les consignes, traduites, puis nous avons commencé les parcours.
Il y avait 6 parcours, du plus facile jusqu’au plus compliqué. Cela variait selon les personnes, mais les parcours étaient aussi de plus en plus longs. De ce fait je n’ai eu le temps que de faire le 1,2,3 et 4, mais certains, comme mon correspondant, ont eu le temps de faire le 5 ou le 6 en plus.
Ensuite, quand le parc s’apprêtait à fermer, nous avons fait une petite pause pour boire, et enfin, les parents de nos correspondants sont venus nous chercher pour nous emmener et récupérer nos valises au Gymnasium.

Vendredi 10 juin
Le matin, nous sommes allés en cours avec nos correspondants.Nous avons commencé les cours à 7h45. Nous avons tout d’abord eu 1h30 de physique-chimie, puis une pause de 20 minutes environ puis enfin 1h30 de mathématiques. Nous avons tenté de comprendre les cours mais nous n’avons seulement compris que quelques éléments du programme tels que certaines formules de physique. Ici il y a 3 cours par jour et les élèves ne mangent pas au lycée car ils finissent les cours à 13h00. En Allemagne les classes comportent beaucoup moins d’élèves (environ 15), ce qui permet de mieux se concentrer.
Quand nous sommes rentrées du lycée, Lina et moi, nous sommes parties nous reposer car nous étions fatigués, vers 16h nous sommes parties faire une balade à vélo de 2 heures environ, et lors de cette balade ma correspondante m’a appris plein de petites anecdotes sur sa région. Nous avons également vu de nombreux animaux tels que des lièvres, des chevaux, des canards et des canetons, des vaches et des poules
d’eau tout autour du lac.


Quelques récits du week-end
Nous sommes allées aux Pays-Bas avec des amies (Julia et Amelie) de Joyce et leurs correspondantes. Ce sont les parents d’Amelie qui nous ont emmenées, c’était génial, nous sommes allées dans la ville de Groningen. C’était très grand et assez bruyant ! Mais on s’y fait vite et l’ambiance est super sympa ! Ma correspondante et ses amies sont allées faire du shopping. Ensuite nous sommes allés manger, j’ai pris un sandwich avec des concombres et de la salade à l’intérieur. Ensuite nous avons visité la ville, dont un grand bâtiment d’où on pouvait voir la ville de haut, on a ensuite fait une petite pause avec les parents pendant que ma correspondante et ses amies refaisaient du shopping (les parents d’Amelie sont très sympas, et ils essayent de parler français et de nous apprendre de nouveaux mots c’était super !). Et enfin nous sommes rentrées.

Aujourd’hui nous sommes allés, Jula, sa petite sœur, ses parents et moi, dans une petite ville du nom de Ditzum, au sud-ouest d’Aurich. Pour nous y rendre nous avons pris la voiture jusqu’au port et ensuite nous avons pris le bateau. Une fois arrivés nous avons mangé du « kibbeling », c’est du poisson frit avec des frites. J’ai trouvé cela très bon, cela ressemble au Fish and Chips. Ensuite nous avons visité la ville et nous avons mangé une glace. J’ai passé une très bonne journée, les maisons et les paysages allemands sont
vraiment très beaux !

D’autres récits du week-end…
Dimanche après-midi, je suis allé au lac Kiese avec mon correspondant. Il y avait environ 1h de vélo. Là-bas, nous avons rencontré les autres correspondants. Nous avons fait un volley et après nous sommes allés nous baigner, l’eau était très froide. Nous avons ensuite fait un volley tous ensemble et pour finir nous avons marché autour du lac. Après avoir mangé quelques frites pour reprendre des forces, nous sommes rentrés chez nos correspondants respectifs. Je suis vite allé me coucher car j’étais très fatigué et que le lendemain on se levait tôt.

Dimanche nous avons commencé par aller dans une brocante avec ma correspondante et sa famille. Après avoir vendu quelques affaires nous sommes partis en voiture vers le jardin de Schlosspark Lütetsburg. Nous avons marché quelques minutes puis nous nous sommes assis en terrasse pour manger du Klütje (une recette allemande composée de poires, de vanille, de cannelle et de farine). Ensuite nous sommes rentrés. Puis
nous avons fait du vélo pour rejoindre les amis de ma correspondante au lac. Nous sommes allés nous baigner puis quelques minutes plus tard nous avons commandé des frites.

Vers 16h je suis allée faire du paddle sur l’« Ems-Jade-Kanal » (le canal à Aurich) avec Lara, ma correspondante, Maïan, Charlotte (la correspondante de Maïan), et Lisa et Fenja, des amies de Lara. Nous étions sur une très grande planche, donc nous devions être coordonnées. Toutes les personnes que nous avons croisées étaient très aimables et étaient intéressées (elles nous disaient « moin moin », l’équivalent de « salut »). Aucune de nous n’est tombée. Nous sommes rentrées en vélo, puis nous sommes reparties au centre-ville pour manger des sushis. Ils étaient un peu spéciaux : ils étaient frits. Comme dessert nous avons pris des « Glückskekse » : ce sont de petits biscuits, et en les cassant on trouve un mot encourageant à l’intérieur. En rentrant nous sommes passées devant une aire de jeux et nous nous sommes arrêtées car le design était vraiment magnifique. Il y avait un château, un cheval, un carrosse et un pont comme dans « le Hobbit ». C’était très amusant.

Encore d’autres récits du week-end…
Vers 15:00 Hanna et Enora sont venues, et nous avons continué de regarder Harry Potter. Une fois la nuit tombée nous nous sommes regroupés autour d’un petit feu et avons fait cuire de la pâte de brioche que nous avons enroulée autour d’un pic en métal. Lorsque la brochette d’Enora grillait elle est allée voir les vaches dans le champ juste à côté et elle leur a dit « moin » et tout à coup elle se sont toutes dirigées vers elle en courant à toute allure. C’était extrêmement drôle et effrayant pour elle.


Dimanche après-midi, ma correspondante, sa famille et moi sommes allées nous promener à Greetsiel. C’est un village très touristique, apparemment les Allemands viennent d’un peu partout pour venir le visiter (les parents m’ont dit qu’ils ne savaient pas vraiment pourquoi…). Ce village est très joli, les routes et les bâtiments sont faits en briques rouges comme souvent dans le nord de l’Allemagne. Il y a une rivière où passent des bateaux, pédalos, des péniches. Les attractions touristiques de Greetsiel sont les moulins que l’on voit sur les photos. Ils ont été transformés en restaurants et magasins. La rivière mène à la mer, donc nous l’avons longée et avons vu des bateaux de pêcheurs typiques du nord de l’Allemagne. J’y ai passé une très bonne après-midi !


Lundi 13 juin

Tout d’abord nous avions rendez-vous au parking du lycée d’Aurich pour prendre le bus
jusqu’au ferry. Ce trajet en bus nous a pris environ 1 heure 30. Puis nous avons pris le ferry pendant une heure jusqu’à l’ile Langeoog, puis le train (très lent mais mignon). Cette île est très particulière, car les voitures y sont remplacées par des vélos (sauf raisons particulières pour les voitures électriques), ce qui la rend très écologique. La végétation y est abondante mais maîtrisée, rendant l’île encore plus belle.
Une fois arrivés sur l’île, les correspondants nous ont expliqué un certain nombre de choses sur Langeoog puis nous avons eu un temps libre pour manger (j’ai mangé avec Envel, Alyssa, Julie, Amélie et Joyce, ce qui nous a permis de faire connaissance) et faire du shopping.
L’après-midi, nous sommes allés dans la vasière qui se situe à Langeoog. Nous avons été
accueillis par Volker. Il nous a expliqué de nombreuses choses sur les animaux et les plantes dans l’espace protégé. Nous avons vu des œufs d’oiseaux, et nous avons goûté une plante qui avait un goût salé. Puis nous nous sommes dirigés vers la vasière. Pendant un certain temps, nous avons pu marcher dans la vase, c’était très amusant et étrange à la fois ! Après cette activité, nous nous sommes dépêchés de nettoyer nos pieds au robinet. Ensuite nous avons pris un petit train qui nous a permis de rejoindre le ferry. Enfin nous sommes rentrés à Aurich après une heure de car.

Mardi 14 juin
Ce matin nous nous sommes levés tôt pour pouvoir aller à Brême. Dans le bus tout le monde parlait avec ses amis. Arrivés près de la gare nous sommes allés dans le centre-ville et les correspondants allemands nous ont fait visiter plusieurs lieux cultes de Brême comme la statue du conte des frères Grimm « les musiciens de Brême». Apparemment tenir la jambe de l’âne porte chance donc nous lui avons tenu la jambe. Avec 13 autres filles et leurs correspondantes, nous avons mangé au Pacos Tacos après avoir visité Brême. L’intérieur du restaurant était incroyable, c’était rempli d’affiches de film revisitées avec des tacos. « Lord of the rings » est ainsi devenu « Lords of the tacos ». Ensuite les groupes se sont séparés et je suis partie avec Maud, Julie, leurs correspondantes, Pauline et Julie. Nous sommes allées dans une boutique de souvenirs puis nous sommes retournées vers la gare. J’ai acheté des souvenirs pour ma famille. Ensuite, puisqu’il nous restait du temps avant de revenir vers le bus, nous sommes allées au Starbuck’s.
C’était ma première fois là-bas. J’étais un peu déçue que la serveuse ne me demande pas mon prénom pour le gobelet. Ensuite nous sommes allées au centre commercial Rewe pour finaliser nos achats. Nous avons rejoint les autres sur la grande place avant de reprendre le bus pour Aurich.


Mercredi 15 juin
Mercredi matin nous sommes tous partis à vélo vers le lac Kiese. La balade a duré un peu plus de 7 kilomètres et c’était très agréable, car à Aurich, comme souvent en Allemagne, il y a des pistes cyclables sur tous les trottoirs donc on ne roule pas à côté des voitures.
En arrivant, on nous a expliqué que l’on pouvait faire du ski nautique (pour les moins expérimentés) ou du wake board, pour ceux qui avaient déjà fait du skate, du surf ou du snow board. Tout le monde s’est beaucoup amusé et certains ont également fait de la « banane » à plusieurs, fous rires garantis !
L’après-midi nous avons fini de faire les activités du matin jusqu’à 13h30 environ, puis nous avons mangé. Ensuite nous sommes rentrées à vélo et je suis allée faire du shopping dans Aurich avec Lola et sa correspondante. Dans la soirée j’ai fait ma valise et je suis allée au restaurant avec la famille de ma correspondante.

Jeudi 16 juin
Ce matin je finis ma valise en m’assurant de n’avoir rien oublié. Je fais aussi mon sac pour le voyage et me prépare un sandwich. Sur le trajet de l’école mon correspondant nous prend un pain au raisin chacun pour le midi. Quand nous arrivons à l’école, nous allons directement déposer nos valises dans une salle vide, puis nous nous retrouvons dans la cour et nous nous séparons en trois groupes pour trouver des idées d’activités
à faire faire aux allemands lors de leur visite de l’école primaire Marie Curie.
Ensuite, nous nous séparons en deux groupes : un va faire les courses pour le barbecue et l’autre joue au Boβeln, un jeu traditionnel de Frise Orientale, entre le bowling et la pétanque. C’est très sympa ! Puis les deux groupes échangent d’activité.
Nous avons commencé l’après-midi par un petit temps libre dans l’école où nous avons parlé tous ensemble. Nous sommes ensuite allés faire à manger, nous avons découpé les fruits, préparé les salades. Certains correspondants allemands faisaient le barbecue. Ensuite nous avons encore eu du temps libre puis on a mangé à 15h40. Nous avons joué à des jeux jusqu’à 18h. Nous sommés allés chercher nos valises et avons dit un dernier au revoir aux familles qui étaient présentes et aux correspondants avant de repartir dans le car pour revenir à Châteaulin. Ce fût un moment très émouvant.

Témoignage d’Eloïse: Partir trois mois dans un pays étranger

Je m’appelle Eloïse Magneron, je suis en classe de seconde et je suis partie
fin mars avec le programme Brigitte Sauzay (c’est un programme de
l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) pour un échange de trois mois
en Allemagne, à Aurich. Je trouve que c’est vraiment intéressant de
découvrir une culture différente de la sienne. Les gens sont accueillants ici
et très sympas.
Il ne faut surtout pas avoir peur de partir faire un échange comme celui-là
parce qu’on est timide. Je suis moi-même extrêmement timide mais les gens
qui nous accueillent sont là pour nous et ont bien évidemment accepté notre
présence.
C’est assez épuisant au début pour nous et notre cerveau de voyager à
l’étranger car il faut systématiquement tout traduire ou bien essayer de
trouver une solution pour se faire comprendre. Mais on s’y fait très
rapidement et on fait vite beaucoup de progrès. Il ne faut pas s’inquiéter si
on ne comprend pas tout, surtout si on va en cours. J’ai la chance d’avoir une
correspondante, ce qui pour moi est une aide supplémentaire (surtout en cas
de problèmes). Mais c’est encore plus intéressant de voir comment peuvent
être les gens de notre âge à l’étranger, remarquer les différences et s’amuser
des points communs.
Cela fait bientôt deux mois que je suis partie et tout se passe très bien. Je
recommande vraiment de faire ce genre d’expérience. Je garderai toujours
en tête les souvenirs de mon séjour ; même s’il y a des bons et des mauvais
moments, ils sont toujours instructifs.

Deux semaines théâtrales pour les élèves de sixième des classes à projet artistique et culturel


Les sixièmes 3 ont travaillé autour du mythe de Pandore

Les sixièmes 4 ont créé un conte collectif

Les deux semaines de la rentrée des vacances de Pâques se sont déroulées sur les planches pour les élèves des classes théâtre du collège. Du lundi au vendredi, ils ont pu bénéficier d’ateliers, animés pour les uns par Bernard Grosjean, comédien et enseignant à La Sorbonne Nouvelle, et pour les autres par Fabienne Senneville, metteure en scène. Ils étaient accompagnés également des enseignantes avec lesquelles ils travaillent depuis le début de l’année une heure par semaine : Mme Talarmin, Mme Cottais, Mme Tertrais et Mme Weber.

Les 6èmes 3 ont travaillé autour du mythe de Pandore : une mystérieuse boîte entourée d’un fil d’or trône au milieu du plateau, mais il est interdit de l’ouvrir. Epiméthée l’a promis : il ne l’ouvrira jamais. Son amie Pandore saura-t-elle résister à la tentation ? Les 6èmes 4 ont quant à eux créé et mis en scène un conte collectif à partir de contes qu’ils avaient imaginés avec leur enseignante de français, Mme Blouet-Da Mota : il y est question de boite magique, de dragons et de magiciens.

Le vendredi après-midi, ils ont présenté plusieurs fois leurs petites formes théâtrales devant d’autres élèves du collège, et ils rejoueront une dernière fois devant leurs parents.

Cette expérience théâtrale fut l’occasion de découvrir non seulement le processus de création d’un spectacle, mais aussi les lois qui régissent un groupe : « le plaisir, l’effort et la pugnacité, la générosité, le courage et la bienveillance », comme le dit Mme Talarmin.